cadeau personnalise

La sublimation consiste en fait en un transfert d’encre. Les encres sont chauffées à haute température  pendant une certaine durée. Sous l’effet de la chaleur, les encres de sublimation ont la particularité de s’évaporer. Les particules résultantes de cette évaporation vont alors avoir naturellement tendance à se déposer à s’y incruster en profondeur.


Il s’agit donc d’une réaction physique / chimique qui, outre le fait qu’elle permet ainsi un transfert d’encre vers un support, va aussi « révéler »  les couleurs se révèlent et atteignent une intensité supérieure à ce que l’on peut trouver avec les autres systèmes d’impression : les couleurs obtenues via cette technique sont lumineuses et éclatantes.

La technique de la sublimation requiert une bonne maîtrise de la colorimétrie. En effet, les encres de sublimation ont un gamut très différent des encres pigmentaires ou à solvant. Les encres des couleurs primaires utilisées en sublimation (Cyan, Magenta et Jaune) souffrent d’un décalage chromatique important. Par exemple, le cyan est proche du bleu marine et le magenta correspondrait plus à un rouge très saturé (je parle ici de la couleur des encres une fois sublimées, leur couleur initial avant sublimation étant très foncée et très ternes, voir sale).
C’est pour cette raison que l’utilisation de profils d’impression spécifique est indispensable pour obtenir de bons résultats en impression : en utilisant des profils destinés à des encres « classiques », on se retrouvera nécessairement avec des photos souffrant d’importantes aberrations chromatiques avec souvent un décalage de l’ensemble de l’espace colorimétrique de la photo vers le magenta. C’est pourquoi, dans l’optique de faire du travail de qualité, il est peut s’avérer indispensable d’avoir recourt à un spectromètre pour réaliser des profils d’impression adaptés à votre imprimante, vos encres (il existe de nombreux fabricants et la colorimétrie est différente de l’un à l’autre) et aux supports sur lesquels vous souhaitez imprimer les photos.

Les supports, objets ou articles destinés à recevoir des impressions (ou transferts) en sublimation peuvent se diviser en quante grandes familles :

  • Les supports assimilés textiles
  • Les supports durs assimilés céramique
  • Les supports durs assimilés métal
  • Les supports autres supports durs : pvc, cartons, bois

La première famille, peut-être la plus importante, est composée d’un très grand nombre d’articles d’habillement : tee-shirts, photos, sweet-shirts, débardeurs, écharpes, châles, casquettes, bobs, visières, tabliers, bavoirs etc. On y trouve également de la bagagerie (la partie « sublimable » blanche se résumant parfois à une surface bien déterminée, le reste du bagage étant confectionné de manière traditionnelle) : sacs à dos, sacs de course, porte-monnaie, sacoche pour ordinateur, sac à bandouillère, sac de sport etc.

Pour finir, il existe un certains nombres de produits qui sont assimilables à du textile de part les produits utilisés pour leur fabrication : tapis de souris, fanions, drapeaux, écussons thermocollants etc. Tous ces supports sublimables assimilés textiles sont tout ou en partie composés de textile polyester (au moins sur la zone destinée à recevoir le marquage personnalisé).

La famille des supports durs en céramiques est en grande partie composée par les mugs et autres tasses en tout genre et de toute forme, par les assiettes et par les carreaux de carrelage à proprement parlé, y compris des carreaux de mosaïque. Tous ces supports en céramique sont recouvert par un vernis polyester : c’est sur ce vernis que va se faire le transfert de la photo par sublimation. Si le vernis saute : la photo saute avec.

La famille des supports assimilables aux métaux est composée par un grand nombre de plaques de différentes épaisseurs et de toute couleur et aspects (argenté, doré, cuivré, blanc etc).

Il existe encore d’autres supports durs sublimables tels que les puzzles (carton avec revêtement polyester), plaques en PVC (polyester, résistant à la chaleur), des cadres en bois de divers formes (là encore : revêtement polyester blanc) etc.

Tous ces articles dis « sublimables » (pouvant recevoir l’impression d’une photo ou d’un logo par sublimation) nécessitent l’utilisation de presses à transfert de forment divers et variés dont certaines sont spécifiquement destinées à des supports précis : presse à mug ou presse à assiette.

Offrir des objets en y imprimant des photos par sublimation est un cadeau personnalisé et très apprécié.